Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Agenda

      Commémoration fin de la 2ème Guerre Mondiale 
  08/05/2013
10h
Monument aux morts

 

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 22:39
Si le déficit français est en baisse en 2011, ce chiffre cache un endettement accéléré de la France, prévient Michel Sapin, responsable du projet présidentiel dans l’équipe de François Hollande. Ce niveau de dette jamais atteint va malheureusement peser durablement sur les finances du pays.

 La France a réduit son déficit public en 2011, à 5,2% du PIB, mais la dette publique a continué d'augmenter pour atteindre un niveau record de 85,8% du PIB, a annoncé l'Insee, le 30 mars.

Si Nicolas Sarkozy s’est réjoui de la baisse du déficit public, l’équipe de campagne de François Hollande l’accuse de transformer « en bonne nouvelle une mauvaise nouvelle », comme il l’avait récemment fait avec les chiffres du chômage, pourtant en hausse.

"La baisse tendancielle de la hausse du chômage cachait la hausse continue du nombre de chômeurs. Cette fois-ci, le chiffre de 5,2% de déficit budgétaire en 2011 par rapport au PIB cache la hausse continue et inquiétante de l'endettement de la France", soulignent Michel Sapin, responsable du projet du candidat, et Jérôme Cahuzac, chargé du pôle budget, finances, fiscalité.

La baisse du déficit est en fait le fruit d’une hausse des impôts déjà à l’œuvre, comme l’augmentation de la TVA ou la taxe sur les mutuelles. Elle ne peut cacher la gestion des finances françaises ces cinq dernières années.

Pour Michel Sapin et Jérôme Cahuzac, Nicolas Sarkozy est le " pire gestionnaire de l'histoire", comme le souligne son programme en la matière : « 25 milliards d'impôts supplémentaires non détaillés, une maîtrise de la dépense publique fictive et, chaque jour, un trou béant creusé par des annonces de milliards de dépenses nouvelles non financés".
Partager cet article
Repost0

commentaires